retour accueil
Agenda de la ville
 

Budget 2018 : gestion maîtrisée et investissements soutenus

Le budget de la ville de Sète a été adopté fin décembre. Un budget responsable et ambitieux qui fait apparaitre une gestion maîtrisée et la poursuite d’un programme soutenu d’investissements dédié à l’amélioration du cadre de vie et du bien-être des Sétois.

Une Situation saine

Ce mandat a débuté dans un contexte financier très tendu suite au désengagement de l’Etat. Pour y faire face, la Municipalité a mis en place une gestion rigoureuse. Les dépenses réelles de fonctionnement ont baissé de 8 millions d’euros de 2014 à 2017. La masse salariale a diminué de 10% de 2014 à 2017 alors qu’elle augmente naturellement de 2% par an.

Grâce à ces efforts de gestion et à la contribution des Sétois, les finances sont maintenant stabilisées. Un constat souligné par la Chambre Régionale des Comptes qui a confirmé dans son rapport l’amélioration notable de la situation financière de la Ville. Cette gestion optimisée a permis à la Ville d’accroître son autofinancement et ainsi de pouvoir poursuivre cette année son programme ambitieux d’investissement et de renforcer la qualité des services rendus à la population, sans augmenter les impôts.

 

L’influence du contexte national

Plusieurs dispositions inscrites dans le projet de loi de finances 2018 ont influencé l’établissement de ce budget :

• une pause dans la contribution des collectivités locales à la réduction du déficit public. Les dotations d’Etat restent stables par rapport à 2017, après quatre années de baisse.

• la mise en œuvre de l’exonération de la taxe d’habitation sur la résidence principale d’ici 2020. Cependant, ce dégrèvement ne devrait pas peser sur les finances locales puisque l’Etat doit compenser en totalité le manque à gagner.

• la volonté du gouvernement de limiter à 1,2% la hausse des dépenses annuelles de fonctionnement des collectivités.

 

Une gestion maîtrisée

En 2018, les dépenses réelles de fonctionnement sont en augmentation de 3,44 % par rapport à 2017, en particulier les charges de personnel qui augmentent notamment suite à la hausse de la CSG  au 1er janvier dernier. Après plusieurs années de baisse, la maîtrise de la masse salariale reste une priorité. L’embauche de nouveaux agents est limitée aux secteurs régaliens ou à des compétences très spécifiques.

La ville a fait le choix de maintenir le niveau de ses subventions aux partenaires institutionnels (CCAS, SDIS...) et aux associations. Un effort qu’il convient de saluer, à l’heure où de nombreuses collectivités locales réduisent leurs aides auprès du tissu associatif. 

Les charges financières sont en diminution de 5%. Le faible recours à l’emprunt depuis les deux derniers exercices explique ce résultat. Quant aux  recettes réelles de fonctionnement, elles sont en augmentation de 2,01%.

 

Une dynamique de désendettement

La Ville de Sète considère comme essentielle la maîtrise de son endettement. Sa capacité de désendettement est estimée à 8,3 ans. Elle est stable par rapport à 2017 et en très nette amélioration depuis 2014. Elle se situe bien en dessous du seuil de vigilance estimé à 10 ans. Ce ratio, associé à la baisse de l’encours de la dette, constitue un indicateur probant d’une dynamique de désendettement de la Ville. A ce titre, l’encours de la dette au 1er janvier 2017 s’élevait à 86 367 346€, au 1er janvier 2018 à 82 504 805€ et au 31 décembre 2018 il est estimé à 78 719 640€.

La capacité d’autofinancement se maintient à 9,8 millions d’euros. Elle est doublée par rapport à 2015 (4,5 millions d’euros). Cette épargne permet à la Ville de disposer d’un bon niveau d’investissement et de limiter le recours à l’emprunt. Elle se donne ainsi de nouvelles marges de manœuvre pour le futur.

le budget en chiffres

• Budget total : 121 062 771 euros. Une augmentation de 0,43% par rapport au BP 2017, inférieure à l’inflation.

• Budget de fonctionnement : 84 391 587 euros

• Budget d’investissement : 36 671 184 euros

 

En 2018, le niveau de dépenses d’équipement dépassera les 16M d’euros. Le grand programme d’aménagement et d’embellissement lancé en 2016 se consolide…

un projet-phare : la corniche de neuburg

La corniche de Neuburg sera prochainement réaménagée sur 1,4 km, du Casino à la place Roger-Thérond. Un chantier-phare  dans le prolongement de ceux réalisés sur la promenade du Maréchal Leclerc et sur le Lido qui permettra d’assurer une continuité urbaine cohé-rente et harmonieuse avec le littoral et qui prévoit l’installation de voies de circulation douce et espaces verts. Travaux : de septembre 2018 à juin 2019

site saint-pierre : rendre aux sétois un lieu exceptionnel

Situé au pied du Théâtre de la mer, ce site exceptionnel sera prochainement rénové, mis en valeur dans son état naturel et rouvert au public. Travaux : 2018/2019

des équipements sportifs rénovés

Une cure de jouvence pour les courts de tennis municipaux du Barrou avec la rénovation de 8 terrains. Les terrains synthétiques du stade Maillol et du Lido seront réhabilités et un nouveau terrain d’entraînement sera installé au stade Llense. 

poursuite des grands travaux de voirie

Suite et fin prévue pour le mois prochain du grand lifting de la rue Gambetta, entre la rue Paul-Valéry et la rue de Strasbourg et début de la réhabilitation des voiries du quartier du conservatoire à partir du 29 janvier. Sont concernées les rues Jean-Moulin, Chavasse, Gambard, Prévost-d’Augier et du docteur Roux.

requalification de la promenade marty et du quai de la consigne

Ce projet d’envergure vise à assurer une continuité entre  la promenade du Maréchal Leclerc et le cœur de ville. La requalification portera sur la mise en valeur de la promenade J.B Marty et le quai de la Consigne.
Un concours d’architecture sera lancé.

séniors : un foyer restaurant flambant neuf sur le site du vallon

Pour un meilleur confort, les usagers des foyers Voûtes et Paul-Valéry seront regroupés sur le site du Vallon. L’ancienne MJC sera rénovée en foyer-restaurant moderne et aux normes, et offrira également un espace extérieur convivial et accessible. Livraison : printemps 2018

construction d’un pont à l’entrée de la ville

L’accès au futur grand pôle culturel quai des Moulins (entrée Est de Sète) sera facilité par la construction d’un pont au niveau du rond-point de l’ave-nue Gilbert-Martelli. La création de cette nouvelle voie d’accès permettra de désengorger l’entrée de ville.

poursuite des travaux d’embellissement et de sécurisation des parkings

L’opération de rénovation des parkings se poursuit. 5 M d’euros de travaux sont prévus d’ici fin 2019. Des travaux qui ciblent leur embellissement et leur sécurisation : 1 ascenseur supplémentaire par par-king, éclairage, sécurisation de la circulation piétonne, sécurisation  incendie, mais aussi la mise en place de nouveaux services dits “smart-city”.

 
Lucette
 
 
 

Facebook 10 000 mercis !