retour accueil
Agenda de la ville
 

Les grands chantiers de la rentrée 2017 à la loupe

Sète poursuit son élan. L’année 2016 avait donné un coup d’accélérateur aux réalisations. Ce rythme soutenu se confirme en cette rentrée. Aménagements, voirie, équipements, les chantiers mis sur les rails convergent vers un même objectif : le bien-être des Sétois.

 

A Sète, plus de 10 millions d’euros du budget de la ville sont consacrés aux travaux et aménagements. C’est dire l’ampleur de l’effort que la municipalité a engagé pour améliorer le quotidien des habitants. Un investissement rendu possible par la gestion rigoureuse mise en place depuis 3 ans. Aujourd’hui, la Ville a retrouvé sa capacité d’investissement et peut poursuivre sa métamorphose tout en conservant son identité. Et, selon le vœu du maire, François Commeinhes, “cette rentrée 2017 est à nouveau placée sous le signe du bien-vivre”.

 

Des projets phare

La restructuration de la Corniche de Neuburg

La corniche de Neuburg, c’est le “chaînon manquant” de l’aménagement du bord de mer. Ce chantier qui s’inscrira dans la foulée des aménagements réalisés sur la promenade du Maréchal-Leclerc et sur le Lido, permettra d’assurer une continuité urbaine cohérente et harmonieuse sur le littoral. Du Casino (place Edouard-Herriot) à la place Roger-Thérond, cette bande de 1,4km sera complètement repensée. Au programme : installation de voies de circulation douce côté mer (voie piétonne et cyclable) et de nouveaux espaces verts, circulation raisonnée des véhicules, réaménagement des parkings. Budget : 4 M€. Un chantier conséquent pour la Ville qui démarrera début 2018 pour s’achever en mai 2019, avec une pause estivale en 2018.

 

La promenade Marty requalifiée

Destiné à répondre aux souhaits des Sétois, ce projet d’envergure vise à assurer une continuité urbaine entre la promenade du Maréchal-Leclerc et le cœur de ville. La requalification portera sur la mise en valeur de la promenade J.B-Marty et du quai de la Consigne. Une étude vient d’être engagée.

 

Poursuite du grand programme de travaux de voirie

 

Une quinzaine de rues sont concernées, dans la continuité du grand programme de rénovation débuté en octobre 2016 :  rue Gabriel-Péri, rue Bel-Air , rue Jules Vallès, rue des Mésanges, rue de la Plie, rue des Rosiers, rue S Allende, rue de la Cité Blanche, rue d’Artois, rue des Frégates, chemin des Hirondelles, rue Desnoyer, chemin du Phare, du Mas Rousson, rue d’Auvergne…).  La 2e tranche du grand lifting de la rue Gambetta, entre la rue Paul-Valéry et la rue de Strasbourg, se déroulera de janvier à mars 2018.  Ce vaste programme de travaux vise non seulement à rendre la circulation des usagers plus aisée mais aussi à ouvrir de nouvelles perspectives aux habitants, touristes et promeneurs. La restructuration du stationnement quai Aspirant-Herbert réalisée cet été, la continuité piétonne assurée sur les quais Scheydt et Merle, et d’ici la fin de l’année, sur le quai Tassigny en sont  des exemples. A terme, tous les bords à quai du centre ville seront rénovés et réaménagés afin de permettre aux piétons de déambuler en toute sécurité en bord de canal. Montant des travaux : 2,5 M€.

 

Bientôt un nouveau pont à l’entrée Est

L’accès au futur grand pôle culturel quai des Moulins dont l’ouverture est prévue en septembre 2018, sera facilité par la construction d’un pont qui enjambera le canal de La Peyrade au niveau du rond-point de l’avenue Gilbert-Martelli. L’ouvrage débouchera sur une nouvelle voie d’accès qui permettra de désengorger l’entrée de la ville. Il reprendra les codes architecturaux existants afin de garantir la continuité stylistique. Travaux prévus en 2018, budget : 1M€.

 

Des parkings plus accueillants

L’opération de rénovation et d’embellissement des parkings se poursuit.

5 M€ de travaux sont prévus sur 2018/2019 pour rendre leur fréquentation plus confortable et plus sûre, dont la mise en place d’un ascenseur supplémentaire par parking, d’un jalonnement dynamique, la signalisation des places et l’éclairage.

 

Extension de la vidéo-protection

35 caméras de vidéo-protection supplémentaires seront installées fin 2017/début 2018 afin de renforcer le maillage existant. Parmi les sites retenus, les entrées de ville et un certain nombre d’équipements publics.  Coût estimé : 500 000 €.

 

Toujours plus de services pour les sétois

Priorité à l’équipement des écoles

La Ville vient de doter l’école Arago d’une cantine de 140 places qui profitera à la maternelle Michelet. A ce projet de longue date, la mairie a ajouté ceux des écoles Colbert et Condorcet. Reste à équiper les maternelles Hélène-Boucher et Louis-Blanc. Comme chaque été, elle a également procédé à des rénovations dans ses écoles.

 

De nouveaux espaces pour les jeunes

A centre ville sur le site de l’ancienne mosquée, de nouveaux espaces seront bientôt disponibles pour les jeunes de 12-17 ans, dont une salle de musique et un accueil en journée.

 

Un foyer restaurant pour les séniors

L’ancienne MJC du Vallon sera rénovée en foyer-restaurant et offrira également à ses usagers un espace extérieur convivial et accessible. Un équipement plus attractif avec des facilités de transport. Livraison : janvier 2018. Coût estimé : 300 000 euros.

 

Ces espaces publics qui s’ouvrent aux Sétois

Le site Saint-Pierre bientôt rendu aux Sétois

Situé au pied du Théâtre de la mer et fermé depuis plusieurs années, ce balcon au-dessus de la mer, jadis très prisé des Sétois, sera prochainement rénové, mis en valeur et ouvert au public à l’horizon 2018. Les promeneurs pourront enfin à nouveau profiter de ce site exceptionnel. L’installation de kiosques est également envisagée.

 

Un jardin au pied du Fort Richelieu

La ville fait l’acquisition du pied du Fort Richelieu en vue d’aménager un espace public de détente. Une négociation avec les services de l’Etat et des sondages pyrotechniques sont actuellement en cours pour sécuriser le site. A terme, cet espace au-dessus du musée Paul-Valéry deviendra un nouveau point de vue exceptionnel pour les visiteurs.

 

Le Parc Simone-Veil fait peau neuve

Le réaménagement total de ce véritable poumon vert du cœur de ville  a commencé au printemps 2017 et se poursuivra jusqu’en 2019. Au programme : réfection des calades, des allées et du mobilier caractéristiques du parc, remise en service de l’éclairage public, réfection des grilles, portillons d’accès et soubassements en pierre, mise en place d’un kiosque et installation de caméras de vidéo-protection. Un chantier planifié avec l’architecte des Bâtiments de France. Budget : 600 000€.

 

Des espaces verts aux Salins 

L’aménagement de ce quartier est en passe d’être terminé. Avec ses nouveaux espaces verts et son verger  de 34 arbres fruitiers, le quartier assure une continuité urbaine cohérente et qualitative entre le lido et la ville. Des voies de circulation douce ont été mises en place, une passerelle a été installée entre la piscine Fonquerne et le quartier, un boulevard structurant, des trottoirs et un mail central ont été aménagés. Les berges du canal des allemands, les cheminements piétons, la piste cyclable et les passerelles qui relient les Salins aux Quilles sont d’ores et déjà ouverts au public.

 

Sport : des équipements au top

• Tennis : 8 terrains de tennis municipaux seront rénovés, dont 2 avant la fin de l’année.

• Stade Llense : un club house est en cours de réalisation pour l’accueil du club de rugby et un terrain d’entraînement synthétique ouvert à tous sera installé.

• L’ancien bowling deviendra un espace combinant plusieurs activités. Livraison : septembre 2019.

• Le terrain d’entraînement de foot du stade Maillol sera acheté par la Ville fin 2017 à l’OPH. Le terrain synthétique sera également réhabilité

• La zone sportive du Pont-Levis s’enrichira de modules d’escalade et d’un projet de “jardins culturels” autour d’ateliers et d’activités pour petits et grands.

• Le revêtement synthétique du stade du Lido sera réhabilité prochainement.

• Le port à sec de la base nautique Miaille et Muñoz va augmenter sa capacité de stockage grâce notamment à l’achat d’un élévateur

 
Lucette
 
 
 

Facebook 10 000 mercis !