retour accueil
Agenda de la ville
 

Quelques définitions …

Devanture et enseigne commerciale

 

  • Allège : Élément mural situé entre le niveau d’un plancher et l’appui d’une baie
     
  • Auvent : Petite toiture en surplomb, en général à un seul plan, établie en saillie sur un mur, souvent au-dessus d’une porte, d’une fenêtre, d’une boutique…
     
  • Baie : Ouverture pratiquée dans un mur ayant pour objet le passage ou l’éclairage des locaux
     
  • Bandeau : Disposé en général au droit des planchers, les bandeaux marquent visuellement la division des étages, et rompent la monotonie des façades
     
  • Caisson : Coffre dans lequel on masque les mécanismes de manœuvre des croisées ou des fermetures
     
  • Coffre : Protection maximale du store, car l’intégralité de celui-ci se replie dans un coffre (bras et toile)
     
  • Corniche : Forte moulure en saillie qui couronne et protège une façade sur laquelle sont souvent établis les chéneaux
     
  • Couvertine : Bavette de protection
     
  • Devanture : C’est l’ensemble des éléments architecturaux qui compose la façade d’un commerce : la vitrine, son encadrement, le bandeau formant l’enseigne horizontale, l’enseigne drapeau, le système de fermeture ainsi que l’éclairage
     
  • Embrasure : Espace dans l’épaisseur d’un mur défini par le percement d’une baie
     
  • Encadrement : Partie de l’enduit ou maçonnerie, en relief, entourant la baie
     
  • Enseigne : Toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s’y exerce (comme l’inscription, forme ou image apposée sur la façade ou devanture du lieu même où s’exerce l’activité professionnelle) :

o En applique : Appliquées sur la devanture, sans dépasser la surface commerciale, et sous les appuis des baies du 1er étage ; en présence de bandeau marquant la limite entre le rez-de-chaussée et l’étage, l’enseigne à plat sera placée sous ce bandeau

o En potence : Une seule enseigne drapeau par commerce ; posées en limite de propriété ; deux enseignes peuvent être autorisées si le commerce se situe à l’angle de deux rues

  • Feuillure : En maçonnerie, désigne l’angle rentrant ménager pour encastrer une huisserie, un cadre, un volet, un vitrage …
     
  • Goulotte : Élément fermé recevant le système d’éclairage
     
  • Imposte : Partie d’une baie située au-dessus des vantaux ouvrants de la porte ou de la fenêtre
     
  • Jalousie : Fermeture légère composée de lames orientables permettant d’atténuer l’intensité lumineuse du jour, et de ne pas être vu de l’extérieur
     
  • Joue : Plus particulièrement destinée aux commerces, la joue est une pièce de tissu que l’on accroche le long du mur et du store qui crée ainsi une barrière latérale
     
  • Lambrequin : Toile d’ornement disposée devant le store banne sur lequel peut être imprimé du texte et des illustrations
     
  • Linteau : Élément monolithe qui ferme le haut d’une baie et soutient la maçonnerie située au-dessus de l’ouverture
     
  • Marquise : Auvent vitré disposé au-dessus d’une porte d’entrée ou d’un commerce pour servir d’abri contre la pluie
     
  • Modénature : Ensemble des moulures et décors qui ornent une façade
     
  • Moulure : Ornement profilé de forme allongée et régulière, combinant des profils creux et/ou saillants pour encadrer, souligner, partager les différentes parties d’un ouvrage
     
  • Piédroit : Support vertical du linteau d’une baie
     
  • Pilastre : Pilier engagé dans un mur, en légère saillie, à fonction essentiellement ornementale
     
  • Placage : Revêtement de faible épaisseur, généralement en bois ou en pierre, plaqué sur la façade
     
  • Pré-enseigne : Toute inscription, forme ou image indiquant la proximité d’un immeuble où s’exerce une activité déterminée (comme toute inscription, forme ou image qui, se dissociant matériellement du lieu de l’activité, indique sa proximité à l’attention du public)
     
  • Proportion : Rapport entre deux parties d’un ensemble ou entre une partie et la totalité de cet ensemble, par référence à un style ou à une esthétique
     
  • Publicité : Toute inscription, forme ou image destinée à informer le public ou à attirer son attention ; les dispositifs dont le principal objet est de recevoir lesdites inscriptions, formes ou images étant assimilés à des publicités ; Plusieurs modes possibles : par véhicule terrestre, dans les airs, sur les eaux, sur mobilier urbain, mais apparaît uniquement sous deux formes : lumineuse ou non lumineuse

 

  • Saillie : Élément, corps d’ouvrage, membre d’architecture qui est en avant de l’alignement ou du nu d’une façade : balcons, corniches …
     
  • Soubassement : Socle d’un bâtiment, partie de l’édifice en liaison avec le sol, qui bénéficie souvent d’un traitement particulier
     
  • Store banne : Store de toile disposé en auvent au-dessus des larges baies, des façades de magasins et terrasses de cafés
     
  • Tableaux : Retour des jambages latéraux d’une ouverture, d’une baie : surface verticale de maçonnerie comprise entre le bâti dormant de la menuiserie et le nu du parement de la façade
     
  • Trame : Quadrillage correspondant, sur un plan, au réseau des points d’appui d’une construction
     
  • Trumeaux : Pan de mur situé entre deux baies de même niveau ; lorsque la séparation est étroite, c’est une pile, un pilier central ou meneau
 
Lucette
 
 
 

Facebook 10 000 mercis !